Jeu d’échecs : les meilleurs coups spéciaux que vous devez connaître

Jeu échecs coups spéciaux, roque, promotion...

Les jeux d’échecs ont fait leur apparition en Europe à partir du Xe siècle. Jeu de société très apprécié par bon nombre, les échecs requièrent une concentration maximale alliée à une belle tactique pour gagner. Que ce soit au cours d’une compétition ou d’une simple partie avec votre entourage, maîtriser les coups spéciaux des jeux d’échecs vous permettra sans aucun doute d’acquérir un bon niveau. Focus sur ces différentes tactiques et stratégies.

Augmentez vos chances de victoire avec les coups spéciaux

Très formalistes, les jeux d’échecs s’articulent autour de règles très faciles à appréhender, quel que soit votre niveau. Parmi ces dernières, il existe quelques petites règles qui agrémentent la partie de piquant.

Le roque

Le roque, faisant partie des coups spéciaux les plus populaires, permet de déplacer dans un premier temps le Roi de 2 cases vers la Tour. Il sera ensuite question de positionner la Tour derrière le Roi. Dans le cas du petit roque, le déplacement du roi est effectué de deux cases sur la droite. Pour ce qui est du grand roque, on déplace le Roi de deux cases sur la gauche.

Cependant, les conditions requises pour effectuer ce déplacement spécial sont que le roi ou la tour ne doivent pas être encore bougés pendant la partie. Aussi, le roi ne doit pas être en situation d’échec. Ce coup est impossible à réaliser tant que le roi est en situation d’échec ou tant qu’il y a des pièces entre le roi et la tour.

Outre ce célèbre déplacement il est possible d’effectuer deux autres types de règles spéciales. Vous avez tout intérêt à les connaître.

La promotion

La promotion du Pion est une règle spéciale qui vous offre une très large gamme de possibilités. À la base, le Pion ne fait qu’avancer droit devant lui, car reculer n’est jamais une option. À ce titre, quand un pion chemine jusqu’à parvenir à la rangée la plus proche du joueur adverse, il se transforme en Dame, en Tour, en Fou ou en Cavalier.

En d’autres termes, arriver à la rangée 8 (les blancs) le pion a la possibilité de capturer en diagonale toutes les pièces contraires, mais de couleur similaire (toujours les blancs) sauf le Roi. La pièce ainsi promue peut être immédiatement utilisée.

La prise en passant

La prise en passant est la deuxième règle spéciale. Elle s’effectue également en maniant le coup du Pion. Ici, il s’agit de bouger un Pion adverse n’ayant réalisé aucun mouvement auparavant avant de se déplacer de deux cases comme s’il n’avait avancé que d’une seule case. Il est très souvent rare d’effectuer ce coup du Pion et le joueur doit être dans la cinquième rangée.

Les mats

Les jeux d’échecs prennent fin lorsqu’un Roi est menacé de capture au prochain coup. C’est justement parce que l’un des principes qui différencient ce jeu de société, c’est que le Roi n’est jamais attrapé. Faire échec et mat afin d’être déclaré vainqueur de la partie nécessite d’apprendre et de maîtriser certains positionnements clés ou certains modes d’action célèbres.

Le coup du berger

Le coup du berger est un piège à connaître lorsqu’on se met aux échecs. C’est un coup classique qui permet d’exploiter la Dame et le Fou, afin de neutraliser le pion F7 en attaquant deux fois ce dernier. Ce pion se trouve aux extrémités. Lorsqu’un joueur exploite le coup du berger, il a la possibilité de faire un mat, quand le roi se trouve en position G ou en B. Il est alors pris au piège.

Le mat de l’escalier

Cette technique est très utilisée en fin de parties d’échecs et le joueur utilise ses deux Tours afin de faire un échec et mat. Puisque la Tour se déplace latéralement, une Tour est utilisée pour attaquer le Roi et la seconde servira à bloquer le mouvement du Roi en l’empêchant de fuir.

Le mat du couloir

Vous avez la possibilité de réaliser ce coup lorsque le Roi adverse effectue un roque. Pour effectuer ce coup, votre Dame ou votre Tour doit se retrouver sur la dernière rangée. Une fois que le Roi adverse a exécuté un roque, il se retrouve immobile par ses propres pièces et ne peut donc s’évader sur la rangée du dessus. Cette situation le met à la portée de votre Dame ou de votre Tour qui peut alors l’attaquer.

Le baiser de la mort

Pour exécuter le coup du baiser de la mort, la Dame blanche doit se retrouver sur les cases H7 ou G7. Ce mouvement est efficace contre le Roi noir si et seulement si ce dernier fait le petit roque. Le coup du baiser peut également se faire en utilisant une Dame noire qui se trouve sur les cases H2 ou G2 pour neutraliser le Roi blanc.

Il est important que la Dame soit préalablement protégée par une autre pièce. Très souvent, la pièce qui sert à la protéger est un Fou ou un Cavalier.

Retrouvez ces mouvements dans un tutoriel vidéo

Vous avez à présent assez d’informations pour apprendre et maîtriser les tactiques clés pour remporter une partie d’échecs.

Parce que maîtriser ces coups spéciaux ne fait pas tout, il faut aussi avoir le jeu d’échecs qui conviendra non seulement à vos habitudes mais aussi à votre gout. J’ai concocté pour vous un guide et comparatif des meilleurs jeux d’échecs ainsi que que mon Top 5 coups de cœur.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.