Pendule d’échecs : 3 raisons pour lesquelles vous devriez en avoir une

Pendule échecs : pourquoi vous devriez en avoir une !

Comme vous le savez, le rôle de la pendule d’échecs est de suivre le temps total mis par chaque joueur d’une partie pour effectuer un coup. L’autre objectif de la pendule d’échecs est de s’assurer que les joueurs participants à la partie ne la retardent pas.

Pour jouer comme les pros, il ne suffit pas d’avoir un échiquier, mais bien de jouer avec un pendule d’échecs. Auparavant connues sous le nom d’horloge de jeu, elles sont devenues très populaires en tournoi d’échecs, puisqu’elles offrent un cadre d’équité entre les deux joueurs.

Qu’est-ce qu’une pendule d’échecs ?

Le chronomètre d’échecs est constitué de deux pendules. Il y en a une pour chaque joueur et elle fonctionne de manière alternative. Il n’y a que la pendule du joueur détenant le trait qui tourne. Pendant ce temps, celle de son adversaire est arrêtée. On distingue deux types de pendules :

Pendule mécanique

Pendule échecs mécanique

Il s’agit là de la pendule que nous avons tous connue lorsque nous étions enfants. Celle qui faisait un joli ou énervant tictac, et ce, pendant toute la partie. Au début de celle-ci, on règle le temps alloué à chaque joueur par la position des aiguilles, et ce, de manière plus ou moins précise.

Si l’on prend l’exemple d’un temps de réflexion de 25 minutes, les pendules sont réglées sur 6 heures moins 25. Quelques instants avant la fin du temps imparti, un petit drapeau, rouge la plupart du temps, se lève soulevé par les aiguilles. Lorsque ce dernier chute, cela voudrait signifier que le temps est dépassé.

Certes, rares aujourd’hui, ces pendules se vendent toujours dans certaines boutiques.

Pendule électronique

Pendule échecs electronique

Les pendules électroniques sont équipées du même système de blocage que le compte à rebours et fonctionnent également de la même manière que celui-ci. Grâce à leur avènement, des décomptes bien plus complexes ont été introduits.

Notons également qu’en fonction des auteurs, ces derniers étaient plus ou moins mieux adaptés aux jeux. On retrouve donc parmi les plus connus byo yomi, cadence Bronstein et la cadence Fischer.

Grâce aux pendules électroniques, vous avez la possibilité de programmer presque tous les types de décompte. Les modèles les plus complexes et les plus performants du marché permettent de régler des séquences qui comprennent jusqu’à 9 périodes.

Pourquoi utiliser une horloge d’échecs ?

Jouer aux échecs ce n’est pas seulement connaître les règles du jeu ou encore effectuer des coups spéciaux, c’est aussi savoir gérer son temps ! Si vous avez déjà eu la chance de regarder un tournoi d’échecs professionnel, c’est que vous êtes probablement déjà tombé sur un chronomètre d’échecs.

Ce dernier est très souvent disposé à côté des échiquiers. Son rôle est de s’assurer qu’aucun des joueurs ne dépasse le temps qui lui est imparti et d’ainsi retarder le jeu. C’est donc un outil indispensable qui a sa place dans le jeu pour de nombreuses raisons.

Raison n°1 : L’utilisation du minuteur pour réduire le stress

Lorsque la partie d’échecs devient un peu trop tendue et sérieuse, le risque de perte de temps devient très grand. Il convient dans ce cas de règlementer le temps dont dispose chacun des joueurs pour effectuer son coup. Sinon, la partie risque de durer très longtemps.

Pour y parvenir, il faut assurer la quantité de stress adéquate, c’est-à-dire la règlementer. On pense que le stress est mauvais pour l’esprit et le corps, ce qui est tout à fait vrai, mais il existe différentes relations entre le stress à long et à court terme. En effet, lorsque vous êtes soumis à une bonne dose de stress sur une durée prolongée, votre organisme réagira négativement.

Par contre, s’il est confronté à une légère augmentation de stress sur une courte durée, le bénéfique pour votre esprit sera grand.

Raison n°2 : l’utilisation de la pendule pour rendre le jeu moins difficile

Une partie d'échecs avec une horloge

La majorité des joueurs d’échecs professionnels préfèrent jouer avec le pendule d’échecs électronique à cause de sa praticité. En effet, grâce aux pendules numériques, vous avez la capacité de fixer des limites de temps progressives.

Les modèles mécaniques sont limités sur ce point, car ils ne permettent d’avoir qu’une seule limite de temps par jeu. Les modèles numériques sont donc modifiables pour obtenir des limites de temps progressives. En fonction du niveau de jeu, ces dernières augmentent ou diminuent. Vous pouvez prévoir par exemple 40 secondes de temps additionnels à augmenter progressivement. Ceci, en plus d’éliminer le stress et la tension, rendra le jeu beaucoup moins difficile pour les joueurs.

La vitesse, un point également important !

De plus, avec les modèles électroniques, vous pouvez préciser avec exactitude la quantité de temps dont dispose chaque joueur, et ce, à la seconde près. Il s’agit d’une caractéristique importante pour les jeux où la vitesse est le principal facteur.

Raison n°3 : l’utilisation du chronomètre pour le respect de la cadence de jeu

Avec les pendules d’échecs électroniques par exemple, on obtient une cadence Fischer, encore appelée cadence avec incréments de temps. Le principe est plutôt simple : à chaque coup effectué par un joueur, un temps est ajouté à son horloge. Dans le cas d’une cadence classique par exemple, ce sont 30 secondes qui seront ajoutées. Un joueur qui effectue donc son coup plus vite que l’incrément engrangera du temps.

Si l’on prend l’exemple, des compétitions juniors qui la plupart du temps se déroulent très vite et en des parties courtes, on remarque très souvent qu’un joueur termine ses coups avec plus de temps qu’au début.

On distingue aussi une autre cadence : la cadence Bronstein ou avec démarrage retardé. Ici, le temps n’est décompté qu’après un certain délai et celui-ci n’est pas cumulable.