Le guide complet pour apprendre les règles des échecs

Apprendre les règles du jeu d'échecs

À la fois activité ludique et discipline sportive, le jeu d’échecs est fascinant. Il participe au développement de l’intelligence et du sens des stratégies tant pour les adultes que pour les enfants. Si vous souhaitez apprendre à jouer, voici quelques règles des échecs simples à maitriser pour un débutant. Ce guide vous apprendra également à vous servir de l’échiquier et à déplacer les pièces pendant une partie.

But du jeu des échecs : l’échec et mat de votre adversaire

Dans une partie d’échecs, le but de chaque joueur est de mettre le Roi de son adversaire en « échec et mat ». Cela signifie qu’il faut mettre le roi de l’autre partie en échec, sans qu’il puisse éviter le prochain coup. C’est-à-dire, mettre le Roi dans une position où généralement il n’y a pas d’issue au prochain tour. Dès que cette situation se présente, le joueur adversaire qui a mis en échec et mat, peut l’annoncer.

Quand le roi est-il en échec ?

Pour ne pas entrer en échec et mat, chaque joueur va tenter au maximum de protéger son roi contre toute situation d’échec. On dit qu’un roi est en échec lorsqu’il se trouve attaqué ou menacé par une pièce ou plusieurs adverses, même si ces pièces restent immobiles.

Durant le jeu, vous devez capturer un maximum de pièces adverses et éviter de faire capturer les vôtres. Si votre Roi est en échec, sans être « mat », vous devez vous parer à cela. Vous pouvez avoir recours à plusieurs stratégies :

  • En déplaçant le Roi ;
  • En prenant la pièce qui attaque le Roi ;
  • En interposant une pièce entre le Roi et son attaquant.

Durant toute la partie, les joueurs doivent s’assurer de ne jamais déplacer leur Roi dans une case qui pourrait le mettre en échec. C’est ce qui requiert précisément de la stratégie et de la réflexion.

Quand il y a match nul : Le Pat

Il est à noter que même si l’échec et mat est le but final d’une partie, il peut arriver que la partie soit annulée ou terminée sur accord des deux parties. Cette situation est appelée « Le Pat » et dans tous les cas, aucun joueur ne remporte la partie. Celle-ci est déclarée nulle. Le Pat peut se produire quand :

  • L’un des deux joueurs ne dispose plus de coup légal, sans même que son Roi soit en échec. Les deux joueurs peuvent se mettre en accord pour rendre la partie nulle ;
  • Les pièces pour permettre l’échec et mat ne sont plus suffisantes. Par exemple, un Roi et un Cavalier ne suffisent pas pour mettre le Roi adverse en échec et mat ;
  • La même position survient sur l’échiquier plus de trois fois. La partie est nulle si les deux joueurs se contentent de déplacer leurs cavaliers sur les mêmes cases 3 fois consécutives ;
  • Les deux joueurs ont effectué 50 coups sans avoir poussé de pions ni capturé de pièces ;
  • Il ne reste plus que le Roi pour mettre en échec le roi adverse : les règles des échecs ne le permettent pas, car un Roi ne peut capturer seul, mais doit se faire aider par les autres pièces.

Terrain de jeu des échecs : l’échiquier

Une partie de jeu d’échecs se déroule sur un plateau appelé « échiquier ». Celui-ci est composé de 64 cases dont 32 claires et 32 foncées, appelées respectivement cases blanches et cases noires. Chaque joueur dispose de 16 pièces au début de la partie qu’il va essayer de déplacer dans les cases. Les pièces claires sont appelées les Blancs, les pièces sombres sont appelées les Noirs.

Durant le jeu, une pendule servira à délimiter le temps de réflexion de chaque joueur. Mais généralement, ce matériel ne sera utilisé que dans les compétitions officielles.

L’échiquier

Les cases d’un échiquier sont divisées comme suit: 8 colonnes sont représentées par les lettres « a » à « h » et les 8 rangées sont numérotées de 1 à 8.

Superbe échiquier

Au début d’une partie de jeu d’échecs, toutes les pièces sont alignées de la même façon, c’est-à-dire sur les deux dernières rangées  près du joueur. Voici une façon plus pratique de positionner vos pièces :

  • Tous les pions sont alignés sur la deuxième rangée de l’échiquier. Ils forment une barrière contre les adversaires ;
  • Le château est érigé sur la première rangée. Les tours se trouvent respectivement de chaque côté de la rangée ;
  • Placez à côté de chaque tour, un fou, puis à côté de chaque fou, un cavalier ;
  • Pour les deux cases restantes, placez respectivement le roi et la dame (la reine) avec cette dernière sur la case de gauche. La dame est généralement placée dans la case correspondante à sa couleur ;
  • La dame blanche est à positionner dans la case blanche, tandis que la dame noire est à positionner dans une case de couleur sombre.

Je vous explique plus en détail dans cet article comment mettre en place son jeu d’échecs en 5 minutes

Aile dame

Les quatre premières cases correspondantes à « a » jusqu’à « d » sont appelées « l’aile dame ». C’est de ce côté que le Roi effectue ce qu’on appelle le grand Roque.

Aile Roi

Les quatre colonnes de « e » à « h » sont appelées « l’aile roi ». C’est dans cette zone qu’est effectué le petit Roque.

Déroulement du jeu d’échecs

Le déroulement du jeu d’échecs consiste à jouer alternativement, donc chacun son tour. Chaque joueur joue une pièce à la fois. On dit qu’un joueur « a le trait » lorsque son adversaire a terminé son coup et lui passe le jeu. Un joueur ne peut passer son tour. Tout le monde doit jouer alternativement.

Joueur d'échecs concentré

Selon les règles des échecs, c’est toujours le joueur qui dispose des pièces blanches qui commence la partie. Il peut choisir la pièce qu’il souhaite déplacer.

Si une pièce se déplace sur la case d’une pièce adverse, celle-ci est prise et retirée de l’échiquier. De même, une pièce ne peut être déplacée sur une case occupée par son propre camp. Seul le cavalier a le droit de sauter au-dessus des autres pièces.

Déplacements des pièces

Chaque pièce d’un jeu d’échecs dispose de sa propre façon de se déplacer :

Déplacements de base

Le Roi

Le Roi peut se déplacer dans toutes les directions, mais sur une seule case à la fois. Il ne peut pas vraiment travailler seul. Lorsqu’il se trouve en échec, tous les pions ou les autres pièces doivent le protéger et faire en sorte de le sortir de là. Le joueur n’a pas le droit de placer son Roi dans une case où il pourrait être en position d’échec. Aussi, il faut savoir que le Roi noir et le Roi blanc ne doivent jamais se retrouver sur des cases adjacentes. Une pièce doit toujours les séparer.

La Dame

La Dame peut se déplacer verticalement, horizontalement ou en diagonale, et d’autant de cases qu’elle peut, sauf dépasser les autres pièces ou celles du camp adverse. Elle est très mobile, voilà pourquoi, sa position est très importante dans l’échiquier. En effet, la dame ou la Reine est la pièce la plus puissante. Elle peut capturer autant de pièces qu’elle veut.

Le Fou

Le Fou se déplace de façon diagonale, et dans toutes les cases et dans tous les sens. Il peut capturer au passage les pièces adverses qu’il rencontre. En revanche, si le Fou part d’une case blanche, il doit rester sur des cases blanches durant toute la partie. Il en est de même pour un Fou noir. Il ne doit pas changer de couleur de case durant toute la partie. En général, le Fou peut occuper jusqu’à 14 cases vides dans l’échiquier.

Le Cavalier

Le Cavalier se déplace un peu de façon singulière. Il peut se déplacer en formant un L, de deux cases verticales ou une case horizontale. Durant son déplacement, il peut capturer autant de pièces qu’il le souhaite. C’est une pièce très importante puisqu’elle est l’unique à pouvoir sauter par-dessus d’autres pièces, que ce soit sur une pièce adverse ou sur celle de son propre camp. De plus, il peut changer de couleur à chaque fois qu’il passe.

La Tour

Après la Dame, la Tour est la pièce la plus puissante d’un jeu d’échecs. Elle dispose au moins de 14 cases vides sur laquelle, elle peut se déplacer de façon horizontale ou verticale d’autant de cases que souhaité. La tour peut également attaquer autant le Roi, que le pion ou le cavalier adverse. En revanche, elle ne peut pas passer dans une case où il y a une pièce de son camp. Elle ne peut pas non plus aller sur la case blanche tout en bas de l’échiquier.

Le Pion

Le pion est considéré comme le soldat. Avec ses troupes sur le front, ils forment une armée pour protéger les attaques. Le pion n’a pas le droit de reculer. Il ne peut qu’avancer de façon verticale, sur une ou deux cases vides puis d’une seule case par tour. Le pion se retrouve bloqué si une pièce adverse se trouve sur son chemin. En revanche, il peut prendre une pièce adverse qui se trouve devant lui en diagonale.

Bonus : déplacement spécial

Il existe de nombreux déplacements dit « spéciaux » vous permettant d’élargir vos stratégies, le plus connu se nomme Le Roque.

Jeu échecs coups spéciaux, roque, promotion...

Le Roque

Le Roque est un coup très particulier et très jouer parmis les nombreuses règles d’échecs. C’est le seul coup qui permet de déplacer deux pièces à la fois. Il se joue entre le Roi et une des deux Tours. Concrètement, il s’agit de rapprocher le Roi et la Tour lorsqu’elles sont encore sur leurs cases initiales, mais que les cases entre elles sont vides. Dans ce cas-là, le Roi avance de deux cases vers la Tour et la Tour se déplace juste sur la case à côté du Roi.

Il existe deux types de Roque : le petit Roque si celui-ci a lieu dans l’aile du Roi et le grand Roque, si celui-ci a lieu dans l’aile de la Dame. Le Roque ne peut se faire si :

  • L’une des deux pièces impliquées a déjà bougé
  • Il y a plusieurs pièces entre le Roi et la Tour ;
  • le Roi se trouve en situation d’échec ;
  • En revanche, le Roque peut être effectué si une des tours est attaquée.

Pour aller plus loin, je vous explique en détail dans cet article les meilleurs coups spéciaux que vous devez connaître.

Vous connaissez maintenant les règles des échecs, à vous de jouer !