Prise en passant : 5 minutes chrono pour tout savoir sur cette prise d’échecs

La prise en passant aux échecs

Il existe au jeu d’échecs une multitude de coups spéciaux parfois méconnus du grand public, mais pourtant bien intégré aux règles du jeu. Pratiqué par les grands-maîtres comme Kasparov ou Magnus Carlsen, la maîtrise de la prise en passant renforcera votre niveau de jeu, votre vision tactique et in fine vous aidera à gagner des parties. Après la lecture de cet article, vous ne déplacerez plus vos pions de la même manière !

Comment faire la prise en passant ?

La prise en passant, très connu des échecs, consiste à prendre immédiatement un pion adverse qui vient d’avancer de deux cases depuis sa case départ avec l’un de nos pions situés sur une colonne adjacente au pion pris, et positionné sur la sixième rangée dans le cas d’un pion blanc qui prendrait un pion noir, ou positionné sur la troisième rangée pour un pion noir qui prendrait un pion blanc.

J’ai peut-être perdu quelques novices avec cette explication… Bien, voici un exemple plus concret :

Ci-dessous, le pion noir, au trait, va avancer de deux cases, de e7 à e5. Le pion noir peut avancer de deux cases, car il est encore sur sa case initiale au moment de jouer ce coup.

Prise en passant : étape 1

Ci-dessous, le pion noir est parvenu à sa case de destination. Mais si l’on regarde la position, le pion blanc qui, normalement, doit prendre toujours en avançant d’une rangée, en diagonale, ne peut pas capturer le pion noir selon les règles normales du jeu (voir plus bas la prise avec le pion). Mais dans le cadre de la prise en passant, il y est autorisé.

Prise en passant : étape 3

Voici la position finale de la prise en passant, ci-dessous. Le pion noir en e5 a disparu et le pion f5 des blancs termine sa course sur la case d’arrivée e6 !

Prise en passant : étape 2

Foire aux questions 🧐

💡Pourquoi ce terme de « prise en passant ? »

L’histoire des échecs veut qu’avant le XVIᵉ siècle, les pions situés sur leurs cases initiales ne pouvaient avancer que d’une seule case à la fois. Par la suite, pour rendre les parties plus rapides, on a autorisé le déplacement initial des pions situés sur leur case de départ (qui n’avaient pas encore bougé) de deux cases vers l’avant en un seul coup alors qu’il n’était possible que de les avancer que d’une seule case auparavant.

Pour compenser cette amélioration, on a rajouté la règle de déplacement de la prise en passant. Ce coup à jouer permet de prendre un pion qui avancerait de deux cases depuis sa case initiale par un pion adverse directement sur la sixième rangée pour un pion blanc qui capturerait en passant un pion noir (et réciproquement directement sur la troisième rangée pour un pion noir qui capturerait un pion blanc en passant).

On dit alors qu’un tel pion a été pris en passant ! L’idée étant, notamment lors des finales, d’empêcher l’un des joueurs de se créer un pion passé trop facilement en poussant un pion de deux cases !

Ainsi, il y a toujours un pion adverse sur une colonne adjacente qui veillera à ce que le pion adverse qui avance puisse être pris, même si un tel pion est déjà avancé sur la cinquième rangée pour les blancs ou la quatrième rangée pour les noirs

💡Est-ce que la prise est obligatoire aux échecs ?

La prise n’est pas obligatoire aux échecs contrairement au jeu de dames. La prise en passant ne déroge pas à cette règle ! Il n’est donc pas obligatoire de prendre le pion adverse en passant, sauf si c’est le seul coup jouable sur l’échiquier ! Car dans les règles du jeu d’échecs, contrairement au poker, il n’est pas possible de passer votre tour ! Vous devez impérativement jouer un coup après que votre adversaire ait joué le sien.

Cela dit, il est important d’apporter une petite précision : si vous voulez prendre un pion adverse en passant aux échecs, il faut le faire dès que celui-ci vient de jouer. Si vous jouez un autre coup en attendant de prendre plus tard, la prise en passant ne sera plus autorisée par la suite. Il faut la jouer immédiatement après que le coup de pion adverse ait été joué !

💡Comment prendre avec un pion aux échecs ?

Le déplacement du pion aux échecs se fait toujours droit devant une seule case (ou de deux cases s’il est encore sur sa case de départ). Le pion est la seule pièce de jeu qui ne peut pas reculer. La prise avec un pion aux échecs se fait toujours en avant d’une case en diagonale, à gauche ou à droite. La prise ne peut avoir lieu que s’il y a une pièce adverse sur cette case et que ce coup ne met pas notre propre Roi en échec.

Sur la position ci-dessous, les noirs viennent de jouer leur pion en e6. Le pion blanc peut donc se saisir du pion noir en le prenant d’une case en diagonale vers l’avant, et en prenant sa place. C’est ce que l’on appelle la prise aux échecs. Elle se note par un x. Ici la notation d’une telle prise s’écrirait : « fxe6 ».

Déplacement naturel du pion

💡Quelle notation dans le cas de la prise en passant ?

On note la prise en passant de cette manière 26.fxe6 e.p.

Cette notation signifie qu’un pion blanc situé sur la colonne f a pris un pion noir « en passant » sur la case e6 au 26ᵉ coup blanc. Par ailleurs il n’est pas nécessaire de noter la prise en passant. Ainsi, pour l’exemple précédent, on pourra simplement écrire 26.fxe6.

Partie célèbre avec la prise en passant

Source : chess.com

Petit test sur la prise en passant pour débutant

Question 1

Dans la position ci-dessous, après le coup d7-d5 des noirs, les blancs vont-ils pouvoir capturer ce pion en passant sur la case d7?

Test Prise en passant : questions 1

Réponse

La réponse est évidemment non ! Les blancs ne peuvent pas prendre en passant, car le pion blanc est trop avancé ! Il faudrait qu’il soit encore sur la case e5 pour pouvoir prendre en passant sur d6 !

Question 2

Dans la position ci-dessous, les noirs jouent le pion de d7 à d5. Les blancs peuvent-ils prendre en passant le pion noir fraichement arrivé en d5 ?

Test Prise en passant : questions 2

Réponse

La réponse est oui, ils le peuvent ! Le pion noir, sur sa position initiale, vient de jouer de d7 à d5, et le pion blanc est situé sur la cinquième rangée sur une colonne adjacente à ce pion. La prise en passant est donc possible !

Question 3

Dans la position ci-dessous, les noirs peuvent-ils prendre en passant le pion blanc qui avance de e2 en e4 ?

Test Prise en passant : questions 3

Réponse

Oui, ils le peuvent ! Il s’agit d’un pion noir qui a atteint la quatrième rangée et qui est situé sur une colonne adjacente au pion blanc. La prise est donc possible immédiatement après que le pion blanc se soit déplacé

Petite astuce pour vous aider : Dites-vous que dans le cas de la prise en passant, il faut faire comme si le pion n’avait avancé que d’une seule case au lieu de deux !

Dans l’exemple ci-dessous, pour que la prise en passant fonctionne, il faut donc que le pion noir puisse prendre le pion blanc comme si celui-ci n’avançait que d’une seule case, donc en e3.

Une telle prise est-elle possible ?

Test Prise en passant : questions 4

Dans ce cas, c’est effectivement possible !

Voilà, maintenant vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur la prise en passant ! Il me reste à vous souhaiter de jouer de belles parties, et d’épater vos adversaires avec cette règle subtile du jeu d’échecs !

Article écrit par Luc Pitallier.

5/5 - (1 vote)