Bobby Fischer, portrait d’un ovni échiquéen

Bobby Fischer, l'ovni des échecs

Avec une carrière assez brève, mais intense dans le monde des échecs, Bobby Fischer a marqué les esprits des Américains, et du monde entier. Aujourd’hui encore, il demeure l’un des champions incontestés de ce jeu, et il figure à jamais parmi les légendes. Retour sur le parcours de celui qui fût champion des États-Unis aux échecs à 14 ans !

Qui est Bobby Fischer ?

De son vrai nom Robert James Fischer, Bobby Fischer est né en 1943 à Chicago. Il eut une vie de famille plutôt compliquée, dans une période où régnait des tensions politiques. Personnage complexe aux idéaux controversés, il fût un génie du jeu d’échecs qui a laissé une empreinte profonde dans le milieu.

Vie privée

C’est grâce à sa sœur aînée que Bobby Fischer a découvert les échecs. Enfant taciturne à 6 ans, le but était de l’aider à se distraire. Les 2 enfants ont été élevés par leur mère Regina Fischer, divorcé de son mari 4 ans plus tôt. C’est grâce à la notice du jeu et à un ouvrage traitant du sujet que Bobby Fischer a appris à jouer aux échecs. Très vite, c’est devenu une passion dévorante pour le gamin, qui ne vivait plus que pour ce jeu, au point d’y sacrifier sa scolarité. Il est inscrit au Brooklyn Chess Club, et à l’âge de 10 ans, Bobby Fischer participe à son 1er tournoi.

bobby fischer enfant

Il est âgé de 14 ans lorsqu’il devient vainqueur du championnat des échecs des États-Unis. Bobby Fischer possède un QI de 181, ce qui en fait un génie, mais il consacre tout cela au jeu d’échecs. D’ailleurs, lui-même estime consacrer 98% de son temps à ce jeu. Encore aujourd’hui, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de ce jeu.

Parcours sous fond de climat politique tendu

C’est à partir de 11 ans que Bobby Fischer commence à développer un véritable talent pour les échecs. Après son 1er titre de champion remporté à 14 ans, il devient le plus jeune grand-maître de l’échiquier de l’histoire à 15 ans. En effet, Bobby Fischer réussit à se qualifier pour le championnat du monde. Très vite, il se heurte aux joueurs de l’armada soviétique, puisqu’à l’époque, cela faisait 10 ans que l’URSS était détenteur de la couronne mondiale du jeu d’échecs.

L’équipe des Soviétiques était composée de grands joueurs tels que Mikhaïl Botvinnik, Vassili Smyslov, Mikhaïl Tal, Tigran Petrossian, de même que Boris Spassky. Surnommé par certains, le « moine-soldat américain », Bobby Fischer eut du mal au début contre l’Armée rouge. En effet, les Soviétiques ont développé une technique qui consistait à s’accorder des parties nulles, quand ils devaient disputer des matchs entre eux. Cela leur permettait d’affronter leur adversaire ensemble, maximisant ainsi leur chance de remporter.

Bobby Fischer fait modifier les règles du jeu

C’est en 1962 que le jeune champion américain dénonce la collusion des joueurs soviétiques. La FIDE, Fédération internationale des échecs, décide alors de changer le règlement du jeu. Dès lors, chaque match du tournoi doit obligatoirement se solder par une élimination directe. Malgré cette modification, Bobby Fischer boycotte l’édition suivante du championnat mondial des échecs. En effet, il craignait de perdre son titre, s’il participait au tournoi. Cependant, il avait quand même soif de poursuivre sa progression.

Finalement, il refuse de participer à 2 cycles qualificatifs pour le championnat du monde. Toutefois, quand il se décide à y aller, Bobby Fischer écrase tous ses adversaires. En 1970, il impressionne au tournoi interzonal de Palma de Majorque. Âgé alors de 27 ans, il bat le grand-maître est-allemand Wolfgang Uhlmann, qui n’aura que des éloges sur lui. Par la suite, le Soviétique Mark Taimanov n’aura aucune chance contre Bobby Fischer, de même que le Danois Bent Larsen. Pour finir, l’ancien champion du monde Tigran Petrossian a aussi été nettement dominé par Bobby Fischer, que rien ne semblait arrêter.

Le match du siècle

Bobby Fisher affronte Boris Spassky en 1972

Crédit: Eurosport

Parmi les finales qu’il y a eus dans ce jeu, c’est la rencontre entre Bobby Fischer et le tenant du titre, Boris Spassky qui a été baptisé « Le match du siècle » par les médias. On était en 1972, à Reykjavik, et cela a été présenté comme un affrontement politique Est-Ouest. Pour info, ni Spassky, ni Fischer n’étaient intéressés par la politique. Le jeune américain a d’abord eu une sorte de crise de panique, qui lui a fait reporter le début du match. Il semblerait que des questions d’argent aient été évoquées. Il déclare même forfait pour la seconde partie du jeu.

Cependant, lorsque Bobby Fischer se reprend en main, la donne change et il montre enfin son génie, face à un Spassky, complètement déboussolé par la nouvelle tournure des évènements. C’est sans surprise que Bobby Fischer est sacré 11e champion du monde de l’histoire des échecs. On était le 3 septembre 1972, et le champion était âgé de 29 ans.

Paranoïa et disparition

Après sa victoire, Bobby Fischer s’évanouit dans la nature. 3 ans après, un nouveau challenger se présente sous les traits du soviétique Anatoli Karpov, mais le champion abandonne son titre. Il faut dire qu’il avait voulu imposer des conditions jugées inacceptables à la FIDE, qui a refusé. Il apparaît rapidement que le jeune est en proie à une grande paranoïa. Malgré que sa mère est juive, ses propos apparaissent antisémites, et il finit par être recruté dans une secte, « l’Eglise universelle de Dieu ». C’est le début de la déchéance pour l’homme.

Bobby Fischer en pleine partie d'échecs

Persuadé d’être surveillé et sur écoute, Bobby Fischer n’hésite pas à vérifier chaque objet des hôtels où il descend, et ne cache plus être un véritable antisémite, et un admirateur de Hitler. Cependant, il n’est pas un politicien, et il apparaît qu’il est plutôt du genre à se perdre dans son imagination, mélangeant tout.

Bobby Fischer est interdit sur le territoire américain. Exilé, il voyage beaucoup entre l’Europe et l’Asie. En 1992, il participe à un match de revanche contre son opposant Spassky qu’il rencontre en Serbie, et gagne encore. Quand surviennent les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, Bobby Fischer jubile. Toutefois, le 13 juillet 2004, il est arrêté au Japon, où il purge une peine de 9 mois. À la fin de sa peine, Bobby Fischer obtient la nationalité islandaise. C’est finalement à Reykjavík, en Islande qu’il s’installe avec sa compagne.

Bobby Fischer en 2005

Bobby Fischer en 2005 (Japon)

Sa paranoïa ne fait qu’augmenter au point où, souffrant de problèmes urinaires, il refuse de se traiter. Sa maladie s’aggrave, mais Bobby Fischer refuse de faire une dialyse pour nettoyer son sang. Finalement, le jeudi 17 janvier 2008, il meurt à 64 ans d’une insuffisance rénale, trop méfiant qu’il était envers la médecine.

Son style de jeu

Le monde des échecs connaît des légendes…, Garry Kasparov, Capablanca ou encore Magnus Carlsen en font assurément partie. C’est également le cas de Nakamura, qui a réussi à se faire une belle place parmi ses légendes, en raflant les titres lors des tournois sur internet, avec le e-sport.

Chez Bobby Fischer, on pouvait détecter un sens aigu d’analyse en ce qui concerne les variantes. Il possédait une grande force tactique qui était son arme fatale. Il en résultait une stratégie de jeu exacte. Pragmatique pour les uns, étincelant ou encore dynamique pour les autres, le style de jeu de Bobby Fischer est entré dans les annales. Pendant son exil, nombreux sont ceux qui ont cru avoir affronté le grand maître sur internet. Qui sait ?

Ses exploits les plus marquants aux échecs

Bobby Fischer a consacré toute sa vie aux jeux d’échecs, comme il le dit lui-même. Son parcours impressionnant, fût marqué par des moments grandioses :

  • Champion des États-Unis à 14 ans

C’était donc en 1957, et l’adolescent d’alors a participé au tournoi intitulé « Le trophée Rosenwald ». Il est devenu champion des USA après 8 victoires et 5 nuls, se qualifiant pour le tournoi interzonal. En raison de sa jeunesse, il n’est pas pris au sérieux par les plus forts.

  • Grand-maître à 15 ans
En 1959, à tout juste 16 ans, Bobby Fischer devient grand maitre internationnal

En 1959, Bobby Fischer participe aux éliminatoires pour le Championnat du monde des échecs.

Le jeune homme n’est pas finaliste, mais finit à la 5e place, se qualifiant pour la suite. Cela lui apporte le titre de grand-maître à un si jeune âge. Il faut attendre 1991 pour que la Hongroise Judit Polgar arrive à battre ce record de précocité.

  • 11/11 au championnat

Bobby Fischer est l’unique joueur à avoir réussi à battre tous les joueurs de son pays. Cela s’est déroulé à son retour de Russie. Malgré qu’une Ferrari ait été promise pour la personne qui réussira un tel exploit à sa suite, ce n’est encore jamais arrivé.

  • 16/16 contre des grands-maîtres de premier plan

Le grand-maître international a aussi réussi l’exploit de remporter une série de victoires contre les plus forts joueurs de la planète ! Ses plus beaux scores, c’est assurément quand il a gagné à 4-0 contre le tenant du titre Petrossian et 6-0 contre Taimanov.

Foire aux questions

💡Pourquoi Bobby Fischer a disparu ?

Déjà fortement paranoïaque au moment de son sacre de champion du monde, Bobby Fischer n’aimait pas les médias. Ce qui pourrait expliquer sa disparition.

💡Qui a battu Bobby Fischer ?

En 1975, lorsque Bobby Fischer déclare forfait, refusant de remettre son titre en jeu, le soviétique Anatoli Karpov remporte le Championnat du monde.

💡Où est passé Bobby Fischer ?

Après avoir obtenu la nationalité Islandaise, Bobby Fischer y finit ses jours à 64 ans. Entre-temps, il a beaucoup erré entre l’Europe et l’Asie, l’Amérique lui ayant été interdite.

La filmographie sur Bobby Fischer

Documentaire

En 2011, il y a eu le documentaire Bobby Fischer contre le monde (ou 64 cases pour un génie), dont la réalisation a été assurée par Liz Garba.

Film

film bobby fischer le prodige

Le Prodige

Un film qui se focalise sur les matchs du champion et ses troubles psychologiques, est aussi sorti en 2014. Il est intitulé ‘’Pawn sacrifice (Le prodige, en français) ». Il a fait l’objet d’une adaptation pour le théâtre.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 25/01/2022 01:11

Lectures autour de Bobby Fischer

Il y a eu de nombreux ouvrages sur Bobby Fischer, et lui-même en a publié un certains nombres :

–         Bobby Fischer enseigne les échecs paru en 1966,

–         Mes 60 jeux mémorables en 1969,

–         Des biographies sont parues dont l’un sorti en 2011, écrit par Frank Brady (l’ami d’enfance), etc.

Les meilleurs ventes de livre sur Bobby Fischer:

1
Bobby Fischer Teaches Chess

Bobby Fischer Teaches Chess

Amazon
8.37
Vérifier le prix
Mise à jour le : 25/01/2022 01:11
2
Bobby Fischer

Bobby Fischer

Amazon
22.00
Vérifier le prix
Mise à jour le : 25/01/2022 01:11
3
Bobby Fischer

Bobby Fischer

Amazon
22.28
Vérifier le prix
Mise à jour le : 25/01/2022 01:11
4
Bobby Fischer - Etude son approche des échecs

Bobby Fischer - Etude son approche des échecs

Amazon
22.40
Vérifier le prix
Mise à jour le : 25/01/2022 01:11

 

5/5 - (1 vote)

Vous aimerez aussi :