Comment jouer aux échecs tout seul ?

Est-ce possible de jouer aux échecs seul ?

Les échecs font partie des jeux les plus ludiques qui puissent exister. Addictifs dans le bon sens du terme, ils existaient depuis des siècles chez les savants. Aujourd’hui, ils font partie des jeux de logique les plus répandus. Homme et femmes, petits et grands s’y intéressent de plus en plus. À première vue, les échecs donnent l’impression d’être régis par des règles difficiles.

Pourtant, ce n’est pas du tout le cas. Ces règles sont extrêmement faciles à cerner. D’ailleurs, il est possible d’apprendre à jouer tout seul. Pour y parvenir, la première chose que vous devez apprendre est comment se positionne l’échiquier et comment déplacer vos pièces. Ensuite, il vous faudra maîtriser les différentes règles de jeu et les stratégies à mener pour atteindre vos objectifs. Voici tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez apprendre à jouer aux échecs tout seul.

Comment préparer l’échiquier ?

À l’entame d’une partie, l’échiquier doit être bien positionné. Il doit être placé de façon qu’une case blanche se retrouve dans le coin inférieur droit du camp de chaque joueur. Ensuite, vous pouvez disposer les pièces. Les pions occupent la deuxième ligne. Les coins sont occupés par les tours. Quant aux cavaliers, ils sont placés à côté des tours. Ils sont suivis après des fous, de la dame et du roi. Petite précision, la dame doit se trouver sur une case de sa couleur. À titre d’exemple, la dame blanche doit être placée sur une case blanche.

Pour apprendre à jouer plus vite, vous pouvez opter pour un échiquier électronique. L’avantage avec ce dernier est qu’il s’adapte à n’importe quel type de joueur. Le DGT Centaur est par exemple un échiquier électronique populaire que j’aime beaucoup !

Comment se déplace chacune des pièces ?

Il existe 6 différents types de pièces. Chacune d’elles se déplace différemment sur l’échiquier. Hormis le cavalier, les autres pièces ne peuvent pas en traverser d’autres. De même, elles ne partagent jamais une case avec une pièce de leur propre camp. Toutefois, il est possible qu’elles prennent la place d’une pièce adverse après l’avoir capturée.

Les pièces se déplacent pour trois raisons que voici :

  • pour se mettre en position de capturer d’autres,
  • pour défendre leurs alliées contre la capture,
  • ou pour contrôler les cases importantes.

Voici comment se déplace chaque type de pièces lorsque vous jouez aux échecs.

Comment le roi se déplace-t-il ?

Le roi ne peut pas se déplacer d’une case dans n’importe quelle direction. Il ne peut bouger que vers le haut, vers le bas, sur le côté ou en diagonale. Le roi ne peut pas se placer sur une case où il pourrait être capturé. Lorsqu’il est attaqué par une autre pièce, on parle d’« échec au roi ».

Comment la dame se déplace-t-elle ?

La dame est la pièce la plus forte, car elle peut se déplacer dans toutes les directions. Elle peut bouger vers l’avant, vers l’arrière, sur le côté ou en diagonale, aussi loin que le joueur le souhaite. Seulement, elle ne peut pas passer par-dessus d’autres pièces. Dès que la dame capture une pièce adverse, elle s’arrête sur la case de la capture.

Comment la tour se déplace-t-elle ?

La tour se déplace uniquement en avant, en arrière et sur les côtés. Elle se déplace aussi loin que le joueur le désire. En plus de se protéger mutuellement, les tours opèrent ensemble.

Comment le fou se déplace-t-il ?

Le fou se déplace aussi différemment que les autres pièces. Il peut aller aussi loin que le joueur le souhaite. Toutefois, son déplacement ne peut s’effectuer qu’en diagonale. Ainsi, les fous commencent sur une case d’une couleur qu’ils ne quitteront jamais.

Comment le cavalier se déplace-t-il ?

Le cavalier se déplace de façon particulière. Il se déplace de deux cases dans une direction, puis à 90 degrés, comme pour former un « L ». Quelle que soit sa position et son camp, le cavalier peut passer par-dessus des autres pièces.

Comment le pion se déplace-t-il ?

Lors de leur premier déplacement, les pions peuvent avancer de deux cases. Le cas échéant, ils ne peuvent bouger que d’une case à la fois. De même, ces pièces ne capturent pas de la même manière qu’elles se déplacent. Les pions attaquent en diagonale. Il ne leur est pas permis de capturer en arrière.

Pour apprendre à déplacer vos pièces, vous pouvez jouer aux échecs avec l’ échiquier square off. Électronique et automatisé, il vous aidera dans les décisions à prendre en cas de difficultés.

Qui doit commencer la partie aux échecs ?

Le joueur qui doit jouer en premier est celui qui dispose des pièces blanches. Généralement, ces dernières sont attribuées au hasard. Cela se fait souvent à pile ou face. Des fois, on demande à l’un des joueurs de deviner la couleur du pion caché dans la main de l’autre. Avoir le droit de débuter le jeu constitue un avantage. En effet, le camp des pièces blanches a l’opportunité d’attaquer plus vite.

Comment faire échec et mat ?

Le but d’une partie d’échecs est de mettre le roi adverse échec et mat. Cette stratégie vise à mettre le roi en échec sans qu’il puisse avoir aucune possibilité de s’échapper.

Pour soustraire le roi à l’échec, vous avez trois options. Vous pouvez soit le déplacer, soit parer l’échec avec une autre pièce ou capturer la pièce qui donne l’échec. La partie prend fin lorsque aucune de ces actions n’est possible.

Comment faire un match nul aux échecs ?

Il peut arriver que la partie d’échecs ne se termine pas sur une victoire. Elle peut s’achever sur une partie nulle à cinq différentes conditions.

Premièrement, il faut que le jeu aboutisse à une impasse. On parle d’impasse lorsque l’un des deux joueurs n’est pas capable d’effectuer un coup légal à son tour de jeu. Et ceci, bien que son roi ne soit pas tenu en échec. On parle de pat. Deuxièmement, les joueurs se sont mis d’accord pour arrêter de jouer et faire ainsi une partie nulle.

Troisièmement, vous pouvez faire nulle s’il n’y a pas suffisamment de pièces sur l’échiquier pour forcer un mat. Quatrièmement, le joueur peut demander la nulle lorsqu’il répète une même position trois fois. Enfin, on peut faire nulle lorsque 50 coups sont joués sans qu’un pion ait été déplacé ou qu’une capture de pièce ait eu lieu.

Que valent les pièces lorsqu’on joue aux échecs ?

Un pion vaut 1 point et un cavalier vaut 3 points. Le fou vaut 3 points et la tour 5 points. Quant à la dame, elle vaut 9 points. Il faut dire que ce système de points permet simplement de prendre des décisions en cours de jeu. Il permet d’identifier si le bon choix à faire est de capturer, d’échanger ou de jouer un autre coup.

Comment étudier les stratégies de base ?

Si vous êtes débutant aux jeux, vous devez savoir qu’il faut à tout prix protéger votre roi. Pour ce faire, il faut qu’il soit placé près d’un coin de l’échiquier. Là, il sera généralement plus en sécurité. Ensuite, contrôlez le centre de l’échiquier avec vos pièces et vos pions. Enfin, utilisez toutes vos pièces. Elles ne servent à rien lorsqu’elles restent sur la première rangée. Développez-les afin d’avoir un maximum de possibilités lorsque vous serez en train d’attaquer le roi. Pour attaquer, il est recommandé de n’utiliser qu’une ou deux pièces.

Qu’est-ce que le roque ?

Le roque est une autre règle spéciale des échecs qui vous permet de réaliser deux actions. D’abord, il vous sert à mettre votre roi à l’abri. Ensuite, il permet de faire entrer une tour dans le jeu en la sortant de son coin. Avant de roquer, il faut remplir plusieurs conditions. Entre autres, il faut qu’il s’agisse du premier déplacement du roi et du premier coup de la tour concernée. Par ailleurs, aucune pièce ne doit se trouver entre le roi et la tour.

Noter cette publication

Vous aimerez aussi :